Santé : quand les adolescents trop connectés ne dorment plus assez

Publiée le 21 décembre 2015

Résultat de recherche d'images pour "france TVinfo"

C'est le cauchemar de nombreux parents. Comment imposer à ses enfants l'extinction des feux passée une certaine heure ? Certains adolescents sont pourtant en déficit de sommeil. L'ordinateur pour les séries. La tablette pour les jeux. Le téléphone portable pour les réseaux sociaux. Connecté, Maxence Monier l'est par tous les moyens. Près de trois heures par jour. Un usage qui frise l'addiction surtout lorsque son smartphone l'accompagne jusque tard dans la nuit.

Sevrage total:

Dur, dur, de trouver le sommeil. Résultats, un tiers des ados reconnait un réveil difficile les jours d'école et plus de deux sur 10 s'endorment en classe. Un phénomène qui inquiète, car il a un impact sur la santé et l'apprentissage des adolescents. Mais la plupart des mises en garde, les adolescents ont tendance à les minimiser. Pour le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre spécialiste du sommeil, c'est aux parents de mettre un cadre. "Pour certains, il faut sevrage total, au moins la nuit", explique-t-elle. Du coup, certains retrouvent le goût de la lecture.

Consultez la vidéo sur le site de francetvinfo