INJEP - La prévention par les pairs : que faire pour que ça marche ?

Publiée le 10 novembre 2015

Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaireAccueil

Dans le prolongement de la parution du numéro 43 des Cahiers de l’action« Education pour la santé des jeunes : la prévention par les pairs », l’INJEP a organisé, jeudi 16 avril, une conférence-débat à l’université Paris Diderot. Cette rencontre, partant de différentes expériences de prévention par les pairs étudiées dans l’ouvrage, a mis en lumière les principaux enjeux et conditions pour que les jeunes soient des acteurs de prévention pour la santé d’autres jeunes.

A côté des sociologues Yaëlle Amsellem-Mainguy, chargée d’études et de recherche à l’INJEP, et Eric Le Grand qui ont coordonné l’ouvrage, François Chobeaux, membre de la direction pédagogique nationale des Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (Céméa) a apporté son éclairage sur le sujet. Etaient également présents Jean-Baptiste Lusignan, chargé de projet au Centre régional d’information et de prévention du sida (CRIPS) Île-de-France ainsi que Charly Schack et Anthéa Mulot-Hauriez, élèves au lycée agricole Georges Desclaude de Saintes, acteurs du spectacle et clip de prévention « Hello, l’addiction s’il vous plaît ! ». Une expérience on ne peut plus concrète qui s’inscrit dans le cadre d’ « Addiction en scène » : une démarche de prévention expérimentale portée par le Réseau d’éducation pour la santé, l’écoute et le développement de l’adolescent (RESEDA). L’animation était assurée par Angélica Trindade-Chadeau, chargée d’études et de recherche à l’INJEP et responsable de la collection Les Cahiers de l’action.

Consultez l'article dans son intégralité sur le site de l'INJEP